Journée Atelier-Conférences

Usage et non usage des objets communicants dans le contexte du maintien à domicile


organisée le 14 mars 2013 dans le cadre du Forum Design & Innovation de la 8ème Biennale internationale design Saint-Étienne 2013 intitulée "L'empathie ou l'expérience de l'autre".


Cette journée est soutenue par l'ARC 2 « Qualité de vie et vieillissement » de la Région Rhône-Alpes et par Saint-Etienne Métropole.  Elle s’adressait aux acteurs des mondes académiques des domaines de la Santé, des STIC, des SHS, du monde socio-économique.


Résumé :


Le déploiement des technologies du numérique est massivement engagé comme une réponse au maintien des personnes vieillissantes à leur domicile. L'interconnexion des différents dispositifs médicaux ou d'assistance communicants ouvre pour les personnes aidées/assistées, la possibilité (choisie ou non) d'être présentes tout en étant distantes (présence à la famille, aux aidants, aux professionnels de santé, à des amis, etc.). Actuellement, un recours accru à ces technologies est envisagé comme une réponse possible et pertinente au problème de la prise en charge de la dépendance. Il nous semble cependant important que cet usage soit raisonné et respectueux des règles d'éthique. Pour cela, l'usager (la personne aidée/assistée) doit être replacée au centre des réflexions. Il s'agit en effet de permettre à l'usager de maitriser les différents moyens de connexion, de pouvoir contrôler l'articulation entre ses espaces privés et ses espaces publics. Dans ce contexte, comment penser la place et le statut de l'usager ? Comment appréhender le face-à-face hommes/machines ? Pour quel usage ? Avec quel degré de liberté pour l'usager ? Quelle place pour l’empathie dans la conception d’objets, d’interfaces, de systèmes dans le contexte du maintien à domicile ?


Autant de questions discutées lors de cette journée.




Les présentations de la journée :


Conférence plénière de Jeremy Rifkin (en vidéo conférence)

Jeremy Rifkin a apporté son point de vue sur l'empathie et ce qu'elle peut apporter dans les recherches de nouveaux modes de vie. Ce fut l'occasion d'entamer une réflexion sur la place de l'empathie dans la conception de nouveaux produits et services adaptés et adaptables à tous. Jeremy Rifkin est consultant pour l'Union Européenne et pour des chefs d'états du monde entier sur les questions liées à l'économie, au changement climatique et à la sécurité énergétique. 


Au-delà de l'usage, l'empathie pour l'individu dans la conception

Table ronde animée par Rémy Bourganel (Orange Labs) avec comme intervenants Nicolas Nova, Method London et In Process / Auditorium Cité du design


Usages et non usages des objets communicants dans le cadre du maintien à domicile.

Retour sur une problématique par l'équipe UNUOC (ENS Mines Saint-Etienne, Université Jean Monnet, Telecom Saint-Etienne, Cité du Design, CHU Saint-Etienne)  (les slides)


Challenges pour la coordination informatisée dans la prise en charge à domicile

Nathalie Souf (Maitre de Conférences, Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) (les slides)


Le projet AMALYS

L’élaboration d’un dispositif technique multipartenarial entre chercheurs, service à domicile, entreprises et usagers par Nicole Herry (Ingénieure d’études, consultante NTIC, responsable de la SCOP CARPE DIEM EN FRANCE) (le projet, les slides)


Les enjeux de l'accompagnement professionnel et familial des personnes malades maintenues à domicile

Karine Fraysse (Directrice Réseau Régional de la Mémoire Méotis) (les slides)


Panorama des produits et services technologiques pour la santé, l'autonomie et le Bien Vivre

Robert Picard (Ingénieur Général des Mines, CGIET, Ministère du Redressement Productif, Auteur du rapport "Bien Vivre grâce au Numérique", fév 2012) (les slides)

 

Usage et non usage des objets communicants

dans le contexte du maintien à domicile